Focus on

A travers ces articles, nous mettons en avant des personnes, des projets, des petites entreprises, des associations & organismes qui contribuent directement ou indirectement au rayonnement des richesses culturelles des îles Vanille ou de sa diaspora.

loupe

 

Maison Udjuwa est une jeune marque de vêtements qui fait parler d’elle depuis plus d’un an déjà.  Focus océan indien vous dévoile la talentueuse entrepreneuse qui se cache derrière ces jolies créations.

 

Pouvez-vous vous présenter rapidement?

Je m’appelle Siti, j’ai 26 ans et je suis d’origine comorienne. Je suis la co-fondatrice de Maison Udjuwa. Originaire de Marseille, j’habite en région parisienne depuis 5 ans. (Ci-dessous en photo: Photographe  by Maria Sonia Braunschweig)

Siti Ben Boina, co-fondatrice de Maison Udjuwa

Racontez-nous la création de Maison Udjuwa …

Maison Udjuwa est né de l’association de deux personnes. Barbara et moi, Siti. Nous nous sommes rencontrés au lycée à Marseille il y a plus de 10 ans.

Aujourd’hui, après avoir contribué au lancement de la marque, Barbara ne travaille plus pour Maison Udjuwa.

Maison Udjuwa a été lancée en Juin 2015 dans le but de mettre en avant la culture Swahili, mais pas seulement. Nous avons constaté qu’il y avait une place pour nous, car les tissus est-africains et notamment comoriens étaient peu visibles. Nous sommes fans des lessos et chiromani que nous portions tout le temps, que ce soit en écharpe ou en turban. Nous nous sommes dit qu’il serait intéressant de trouver le moyen de combiner les motifs de ces deux tissus à un style moderne, plus chic, plus parisien. Nous avons donc opté pour le carré de soie, qui est le véritable symbole du chic parisien. Nous avons créé les carrés de soie que vous connaissez aujourd’hui, dans un premier temps pour nous. En effet, il n’y avait pas encore sur le marché de produits de mode qui nous ressemblait à ce point. Nous avons ensuite décidé de les partager avec celles et ceux qui voulaient connaître notre histoire et nos produits.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à entreprendre ?

L’envie de faire ce que l’on aime, être indépendante, s’exprimer à travers son travail. 

 

Que veut dire « Udjuwa », un nom de marque qui n’est pas anodin ?

Udjuwa signifie « connaître » en Swahili. Maison Udjuwa c’est aussi une invitation à connaître, à découvrir la culture est-africaine, et notamment comorienne. Avec Maison Udjuwa, nous espérons mettre en avant notre héritage est-africain.

 

Parlez-nous de votre activité!

Maison Udjuwa propose aujourd’hui des carrés de soie aux inspirations est-africaines. Nous puisons notre inspiration dans les tissus Lessos (tissu est-africain) et le chiromani (étoffe traditionnelle comorienne) pour dessiner les motifs de nos carrés de soie. Nous travaillons avec un atelier de soierie situé en Chine qui prend soin d’imprimer nos motifs sur la soie.

Nous avons différentes tailles de carré de soie : 48x48cm ; 90x90cm ; 140x140cm

Chaque carré porte son nom et un proverbe s’il s’agit d’un motif lesso. Nous avons par exemple le carré Uzuri qui reprend un motif Chiromani, ou le carré Mahaba qui reprend un motif lesso et porte le proverbe « Mahaba dalao ndjema » qui signifie « l’amour est un bon remède ». 

 

Où te fournis-tu en tissus? 

Nous travaillons avec un atelier de soierie chinois. Ils sont spécialisés en impression sur soie et nous fournisse également le tissu. 


Quel est ta cible de clients?

Nous ciblons des personnes qui sont à la recherche de produits de mode authentiques, qui racontent une histoire et originaux. Nos clients sont principalement des femmes qui ont une attirance pour les milieux artistiques, culturels ou les voyages. 

 

Combien y-a-t-il de personnes derrière Maison Udjuwa?

Aujourd’hui nous sommes 4 à travailler avec Maison Udjuwa. 2 personnes en interne, et 2 freelance.

 

Peux-tu nous en dire plus sur la culture swahili ?

Il y a énormément de choses à dire sur la culture Swahili car elle recouvre une grande partie de l’Afrique de l’Est et aussi une partie de la République du Congo. L’utilisation du mot swahili est utilisée comme terme de référence à un groupe socio-culturel  et à la fois pour désigner la langue.

Pour la petite histoire, le swahili est né sur les rivages du continent est africain. Le mot « swahili » même indique tout à la fois le contexte et les influences de cette langue puisqu’il vient du mot arabe signifiant « côtes / rivages » faisant référence aux « gens de la côte ». La base linguistique du swahili  (kiswahili) vient principalement du Bantou avec des influences étrangères notamment arabo-perse, indienne et chinoise. A partir du XIXème siècle, elle devient alors progressivement une langue maternelle et officielle dans plusieurs pays. Aujourd’hui, 80 à 100 millions de personnes parlent le swahili en Afrique.

 

Vous avez rencontré pas mal de dirigeants, de créateurs et d’entrepreneurs… Qu’est-ce qui vous a marqué ou qui vous a fortement marqué dans ce milieu-là ?

Dans le milieu entrepreneurial, les gens sont généralement très passionnés et c’est donc plus facile d’échanger avec d’autres créateurs. On rencontre des personnes vraiment formidables, on a des coups de cœur et de tout ça peuvent naitre de superbes collaborations.

 

Pour finir, quels conseils  donneriez-vous à un jeune comme vous qui veut entreprendre ?

De se lancer tout simplement. Parce qu’il vaut mieux échouer en essayant que d’avoir des regrets et se dire « Et si j’avais essayé… »

Je dirais aussi de ne pas hésiter à commencer petit, et ne pas attendre que tout soit parfait avant de se lancer.

Enfin, soyez passionné(e) par ce que vous faites et prenez y du plaisir.  

 

 

Merci Siti de nous avoir fait partager ton savoir-faire et ta détermination. On te souhaite une bonne continuation !

 

Pour ceux qui ne connaissent, voici un petit aperçu des carrés de soie by Maison Udjuwa

Photographe : Nathan Robin
Maquillage : Laure Jolibois
Modèle : Tiphaine Gueret – Diao Model Agency

 

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9

9 commentaires

  1. Jes dit :

    Conquise par Vaya Lesso! Les photos sont belles et j’adore ce mariage ethnique!

  2. Linou dit :

    « Namujé » Une belle façon de mettre en avant les Comores.

  3. mouss dit :

    J ai eu affaire a toi lors des fiançailles de mon fils et tout le monde a été conquis par ton travail.
    Soigneux, précis, professionnel et bien entendu par ta personnalité et ta gentillesse.

  4. Farida dit :

    Merci à focus ocean indien de mettre en avant les jeunes entrepreneurs comoriens et bravo à seaview

  5. félicitations bienfaisant article passionné mais génial !. J’ai largement aimé et aussi n’hésiterai jamais à le partager , c’est pas mal du tout!

  6. Didier dit :

    Excellent Focus sur une production qui met l’accent sur le vita malagasy malgache. Une gamme de qualité au parfum de la grande île… On aime et on redemande…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *