L’île Nosy Be

Nosy - Bé

Nosy – Bé

 

Nosy Be, (ou Nossi-Bé) est une île côtière de Madagascar située dans le canal du Mozambique, près des côtes nord-ouest de Madagascar. L’île est parfois aussi nommée Ambariobe (La grande île) par les habitants de la région. L’île compte 42 000 habitants et s’étend sur une superficie 360 km².

 

 

Histoire

Peuplée par les Sakalava du Boina au cours des années 1830, l’île de Nossi-Bé devient un endroit important à Madagascar à partir de la fin des années 1830. L’expédition française arrive à Nosy Be en 1839, qui sera baptisé « Hell-Ville » en l’honneur du gouverneur de Bourbon (La Réunion). L’île de Nosy Be a donc été colonisé 55 ans avant le reste de Madagascar. Nossi-Bé devient alors, au milieu du XIXe siècle, un comptoir commercial important de la côte ouest de Madagascar. À partir des années 1850, les cultures les plantations de rente s’y développent, essentiellement entreprises par des colons réunionnais, mauriciens et français. L’île fait partie avec l’Île Sainte-Marie de Madagascar du gouvernement de Mayotte et compte environ 15 000 habitants vers 1865. Elle sera rattachée à Madagascar après la conquête du pays par la France en 1897.

La culture

Malgré le développement récent des voies de communication dans le nord de Madagascar, l’insularité a permis à certaines populations de vivre en marge du modernisme et de préserver de manière pérenne une culture propre. Près de 80% de la population malgache est rurale et l’attachement à la terre reste très fort car les croyances traditionnelles lui confèrent une sacralité liée aux ancêtres. En dehors des centres urbains, plus tournés vers le christianisme et l’islam, les croyances animistes ou chamaniques sont encore très présentes. Les Sakalava ont gardé un respect profond pour leurs ancêtres et leurs rites immémoriaux perdurent. La transmission orale, particulièrement à travers les kabary « oratoire », domine la vie quotidienne des Malgaches (discours, chants, etc.).

Nosy-Be est réputée au nord-ouest de Madagascar pour son festival musical du Donia, qui a lieu chaque année au mois de mai. Depuis 1994, c’est un véritable marathon musical qui s’élance de la capitale Antananarivo pour rejoindre l’île de Nosy-Be en passant par Diego Suarez. Les festivités débutent toujours par un grand carnaval multicolore, où s’affrontent les meilleures troupes de danse locales. Ce festival est retransmis sur de nombreuses chaînes de TV internationales et durant plusieurs jours, Nosy Be accueille des milliers de touristes et vit au rythme des compositions des plus grands artistes de l’Océan Indien. Cette année, la 22ème édition aura lieu du 16 au 24 mai 2015 sous le thème de l’Unité et Solidarité pour la Paix et le Développement. Ce festival est un outil crucial pour le développement du tourisme avec ses différentes facettes qui mettent en exergue les atouts naturels et culturels de Madagascar.

 Voici un avant goût!

 

2 commentaires

  1. Merci pour ce clin d’œil sur l’histoire de Nosy Be, pour en savoir plus sur cette magnifique île ainsi que toutes ses petites sœurs (oui Nosy Be est plus qu’une île, c’est un archipel !) je me permet de conseiller ce site : http://www.actu-vacances-nosybe.com/
    Bon voyage 😉

  2. Bonjour,

    J’adore votre article, c’est vraiment un article promotionnel pour le secteur touristique de l’île. Tout est là, l’histoire, la culture, le moyen de survivre de la population locale, le secteur d’activité de la région…
    Merci beaucoup Antonin !

    A plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *