Le litchi de Madagascar

Le litchi sous toute sa splendeur!

Le litchi dans toute sa splendeur!

 

Originaire de Chine, l’espèce a été introduite pour la production fruitière dans d’autres régions tropicales, en Inde, au Vietnam, à Madagascar, en Thaïlande, à Hawaii, à La Réunion, Maurice et Comores (où le fruit est appelé letchi, un nom provenant du chinois « lìzhī »), ou encore en Nouvelle-Calédonie. Le fruit est une petite sphère de 3 à 4 cm de diamètre, parfois un peu en forme de cœur, entourée d’une enveloppe qui prend une couleur rose à rouge à maturité. L’intérieur du fruit contient une partie pulpeuse, de couleur blanc vitreux, parfumée et juteuse, riche en vitamine C.

Madagascar, premier exportateur mondial de litchis vers l’Europe, la majeure partie des litchis exportés est produit dans la partie Est de Madagascar comprenant la région de Toamasina et les communes environnantes dans la région du Nord-est. Les pays européens comme la France, les  Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne sont les plus grands consommateurs du litchi de l’île rouge. Mais depuis quelques temps, elle commence également à importer ses produits vers le Canada et d’autres pays arabes, De nombreux pays sont en train de se laisser séduire par le litchi de Madagascar et forment donc des marchés à prospecter. Ces pays sont notamment les pays de l’Europe du Nord comme la Finlande, la Suède, ou encore la Norvège, les pays de l’Europe de l’Est à savoir l’Ukraine, la Russie et la Yougoslavie, les pays de l’Europe du Sud comme l’Italie et la Grèce ou encore l’Afrique du Sud récemment. Madagascar n’occupe que la troisième position dans la hiérarchie des principaux pays producteurs de litchis derrière la Chine et l’Inde. Mais l’île rouge possède un avantage de taille par rapport à ces deux pays concurrents : ceux de Madagascar sont récoltés et arrivent sur le marché international durant les fêtes de fin d’année, au moment où ils sont bien évidement les plus recherchés.

Le litchi constitue avec les épices des cultures essentielles pour l’économie de Madagascar. Elles sont cultivées principalement sur les côtes de l’île rouge. Malgré ce succès, la filière litchi doit encore se structurer pour se développer. Crée en 2011, le Groupement des Exportateurs de Litchis a pour missions de: jouer le rôle d’interface et d’interlocuteur entre l’Etat, les autres collectivités publiques en politique et représenter la profession auprès des divers organismes.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *